Bonsoir bonsoir!

Eh bien, voilà un moment que je ne suis pas venue par ici. Les dernières semaines n'ont pas été faciles, et c'est pourquoi je me suis absentée de la blogosphère. Non pas que je n'ai rien à dire! Oh que non!

Figurez-vous que je suis en pleine phase de découverte des desserts (sans lactose, si je peux me permettre de radoter un peu). Parce que oui, j'avoue, je suis plutôt nulle en dessert... Enfin, je m'améliore à force. N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil ici si vous vous demandez comment je peux faire des desserts sans beurre, sans crème et sans lait.

Mais ce soir, ce n'est pas pour vous parler de mon crash-test réussi de brownie sans beurre (encore merci Announette pour ta méga recette), ni de ma dernière version de muffins au chocolat poulain en poudre... non non non, ce soir je vous parle de poisson. Ah...

Oui, ce soir ça parle poiscaille. Pesked, comme on dit chez moi. Je vais vous montrer comment j'ai accomodé des restachoù de pesked* de la veille. Je me suis largement inspirée de ce que j'ai vu chez mes parents. Mon père consomme beaucoup de poisson, et il connait mille et une façons d'en manger.

Donc avec mon reste de merlan, j'ai fait une entrée froide. Ingrédients pour 2 ou 3 personnes:

  • environ 100g de poisson cuit froid (au pif)
  • 1 échalotte
  • 1 c à c de jus de citron
  • 2 c à 1 d'huile d'olie
  • sel, poivre
  • si vous avez, des herbes fraîches (basilic, persil, ciboulette ou coriandre)

Emincer l'échalotte, émietter le poisson, mélanger tous les ingrédients. Fini!

J'ai servi ça sur des morceaux de pain. Franchement, c'était super bon! J'ai même dit que si un jour je participais à un Dîner Presque Parfait, je ferais ça comme entrée... C'est pour dire! Mais bon, pour l'instant, ce n'est pas prêt d'arriver. Inviter des gens à manger pour qu'ils critiquent tout ce que je fais, non merci. 

tartine

Très bientôt, je vous présente ma nouvelle ruche. Allez, kenavo!

* Restes de poisson