Salut la compagnie!

Quand vous lirez cet article, je serai en train de me dorer la pilule en Bretagne. Attention, aux mauvaises langues, il fait beau en Bretagne, ça arrive. Non mais!

Je vais vous montrer ici ce que j'ai cuisiné à des copains un soir de juillet. Je vais surtout vous donner les recettes pour le plat de résistance.

plat_fini1

Pour commencer, j'ai fait mariner des gros dés de poulet dans une préparation épicée pendant 12h. Pour 1 kg de blanc de poulet:

  • 60 ml de jus de citron (j'en achète en bouteille, bio)
  • 1 c. à c. de sambal oelek (j'ai utilisé de la harissa)
  • 1 c. à c. de curcuma moulu

poulet_cru

Un peu avant de servir, j'ai mis les dés de poulet sur des pics à brochette, et j'ai cuit au four environ 15-20 minutes à 180°. Bon, là je dois vous avouer que je suis pas une as en cuisson de viande...

 

Ensuite j'ai préparé la sauce satay, qu'on peut réserver ensuite au frigo, recouverte, pendant une journée: 

  • 195g de beurre de cacahuète
  • 375ml de bouillon de volaille
  • 125 ml de sauce au piment douce
  • 2 c. à s. de jus de citron

Comme malgré tous mes efforts je n'ai jamais trouvé de sauce au piment douce, je l'ai faite moi-même. Et franchement, c'était 100 fois plus simple. Par contre, impossible de remettre la main sur le site internet dont je me suis inspirée. Alors, j'ai fait chauffer environ 1/2 verre d'eau et 1/2 verre de vinaigre blanc (ce qui est sûr, c'est que c'était moit'-moit'), avec 2 c. à s. de sucre (à peu près, hein...). J'ai laissé frémir jusqu'à ce que ça s'épaississe, tout en remuant de temps en temps. Ensuite j'ai ajouté une c. à c. de harissa, et voilà le travail!

sauce_piment_douce

Une fois que c'était fait, j'ai ajouté les ingrédients de la sauce satay. J'ai laissé s'épaissir quelques minutes à fau doux, tout en remuant. Couvrez bien ensuite pour la réserver.

 

J'ai ensuite préparé les samosas carotte coriande. Pour une vingtaine de samosas, qui passent très bien en apéro aussi:

  • 1 paquet de feuilles de brick
  • 4 carottes rapées
  • 1 bouquet de coriandre
  • quelques brins de menthe
  • 1 oignon rouge émincé
  • sel, poivre, huile d'olive

Mélanger tous les ingrédients, couper chaque feuille de brick en 4 bandes, déposer une c. à s. de farce au bas de chaque bande, et faire le pliage.

farce

Pour le pliage, rabattez l'angle droit pour faire un triangle de travers. Repliez de façon à avoir le bord du bas qui se retrouve sur le bord droit de la feuille de brick. Renouvelez dans l'autre sens, et ainsi de suite. Pour fermez, rentrez le dernier côté dans le samosa.

Si c'est pas clair (je vous en voudrais pas), allez donc fouiner sur internet, vous trouverez à coup sûr une explication qui vous parlera plus.

pliage1 pliage2 pliage3

pliage4

J'ai badigeoné de jaune d'oeuf, et enfourné pour environ 20 minutes à 180°.

crus

cuits1

En entrée, j'avais servi de la soupe de melon (dans des pots de confiture) avec du tartare de tomates (pelées, épépinées) au basilic sur des taosts frottés à l'ail.

pan_tumaca

soupe_melon

En plat, les brochettes de poulet sauce satay avec du riz et les samosas.

plat_fini

En dessert, j'avais fait de la glace au yaourt de brebis, sans sorbetière. Je vous donnerai la recette plus tard, si vous êtes sages, comme d'hab. Bon, n'hésitez pas quand même à laisser un commentaire, soyez pas trop sage non plus. Parfois on entendrait une souris péter sur ce blog, tellement vous êtes silencieux... (je tiens à précciser que je reprends ici une phrase du livre "une année en provence" de Peter Mayle). J'ai quelques fois même l'impression de me parler à moi-même (soupir de désespoir, petite larme, menton qui tremble)

D'ailleurs la glace était pas mal, je l'avais servie avec un espèce de coulis de fraise (morceaux de fraise et fraise mixée) et des crêpes dentelle. Même que j'ai pas eu le temps de prendre une photo, elle était déjà dévorée!

dessert

J'avais récupéré les pots de yaourt de brebis pour le service. Ca rendait bien, et ça fait des verrines gratos!! Héhé!!

Alors, ça vous inspire?