Quasi impossible d'en trouver la recette!

Mais pourquoi donc? Pourquoi tant de mystères? C'est tellement bon pourtant! Les gens doivent sûrement la garder jalousement...
Et bien moi qui ne suis pas de nature jalouse, je vous la partage.


bocal1


Après moultes recherches, puis la découverte que l'ail confit et l'ail doux seraient deux choses distinctes, j'ai fini par trouver ce qui m'avait l'air d'être une recette acceptable pour faire cet ail croquant, délicieux en apéro (et pas fort du tout, pour les sceptiques).
Pour dire la vérité, j'ai du combiner plusieurs recettes pour improviser celle-ci:

Pour deux petits bocaux:

  • 3 têtes d'ail
  • de l'huile d'olive
  • 1 c à c de thym

  • 4 feuilles de laurier

J'ai épluché mes gousses d'ail, puis je les ai rincées.
Je les ai mises dans une casserole d'eau froide, que j'ai portée à ébullition, et j'ai refais ça deux fois encore, à chaque fois en changeant l'eau.

Pendant ce temps, j'ai stérilisé mes deux petits bocaux en les laissant 10 minutes dans une casserole d'eau bouillante.

Puis j'ai réparti l'ail dans les bocaux. J'ai ajouté une demi cuillerée à café de thym dans chaque bocal, deux feuilles de laurier, et j'ai recouvert d'huile.

bocal2


Les bocaux sont fermés. Vient la partie la plus dure: attendre un mois!

J'espère que cette façon de faire est la bonne. Il faudra attendre fin juin pour le savoir.
Si vous connaissez déjà cette recette, corrigez-moi si j'ai fait n'importe quoi!


fini